Quelle assurance choisir pour ma voiture ?

Après avoir acquis une voiture ou résilié votre contrat, il vous faut à tout prix trouver un nouvel assureur. La meilleure assurance, ce n’est pas celle qui propose le prix le plus bas. Non ! C’est celle qui vous propose de bonnes garanties au meilleur prix.

Quelle formule choisir ?

Les compagnies d’assurance auto proposent en général trois formules d’assurance. L’assurance au tiers est la plus connue. D’ailleurs, c’est le minimum exigé par la loi. Elle inclut l’assurance responsabilité civile qui prend seulement en charge les préjudices matériels et corporels causés aux tiers suite à un sinistre. Avec l’assurance intermédiaire, le niveau de couverture est plus élevé, car les options suivantes sont ajoutées à la garantie précédemment citée : la garantie vol et incendie, la garantie catastrophe naturelle et la garantie bris de glace. L’assurance tous risques est la plus complète et est fortement recommandée pour couvrir les voitures neuves ou à forte valeur. Dans la majorité des cas, elle vous protège en tout temps, même en cas d’accident responsable. En tout cas, le contrat d’assurance est personnalisable. Vous aurez donc la possibilité d’ajouter des garanties en fonction de vos besoins : assurance conducteur, assurance protection juridique, assurance assistance…

Que faire si vous roulez peu ?

Si votre voiture n’est utilisée que rarement pour réaliser des petits trajets, mieux vaut se tourner vers l’assurance auto au kilomètre. Cette formule est plus accessible et vous permet de bénéficier d’une bonne couverture, sans faire exploser votre budget. Dans ce cas, vous ne payez que le nombre de kilomètres parcourus. Néanmoins, un boîtier électronique sera installé par un technicien dans votre voiture pour déterminer le nombre exact de kilomètres réalisés. Par ailleurs, il y a également ce qu’on appelle « assurance temporaire ». Cette offre s’adresse aux conducteurs qui souhaitent être assurés seulement pendant une courte durée, dont le délai varie entre 1 à 90 jours. Néanmoins, cette formule coûte un peu plus cher et est réservée pour un usage ponctuel.

Comment calculer le juste prix ?

Le montant de la prime varie selon plusieurs critères. A priori, il faudrait prendre en compte la valeur du véhicule, le modèle et l’âge. Ensuite, l’assureur évaluera le profil du conducteur. La cotisation d’un jeune conducteur ayant un permis de moins de 3 ans sera par exemple majorée. Et la surprime peut aller jusqu’à 100% selon la compagnie. Eh oui, l’assurance auto jeune conducteur sera plus élevée. En outre, la formule choisie aura un impact sur le prix. L’assurance au tiers est la plus abordable. Et plus il y aura des options, et plus vous payerez des suppléments. Enfin, le système bonus-malus peut faire baisser ou gonfler votre facture. Pour rappel, un bonus est offert aux bons conducteurs qui n’ont pas eu d’accident responsable tout au long de l’année. En revanche, les mauvais conducteurs seront sanctionnés par un malus pour chaque sinistre responsable. Et l’assureur se basera sur le coefficient obtenu pour calculer la prime annuelle.

Quelles sont les particularités d’une voiture hybride ?
Voiture sans permis : quels sont les avantages et inconvénients ?