Passer son permis moto : formalités et prix

Les permis moto

Apprendre la moto est certes plus facile que la voiture, mais pour se présenter aux examens de permis, il est important de respecter certaines conditions. Que vous le passiez en tant que candidat libre ou que vous soyez représenté par une école il y a certaines conditions que vous devez remplir de façon à obtenir votre permis.

Les conditions à respecter

Si vous prétendez à un permis moto de type A, alors il faudra respecter certaines règles. Dans un premier temps, vous devez vous inscrire à une moto-école. Toutefois, rien ne vous empêche de passer l’examen en candidat libre. Dans ce genre de cas, vous devez vous inscrire auprès de la préfecture. Pour ce qui est des conditions d’obtention, le concerné doit avoir l’âge minimum. Cela dépend notamment du permis que vous souhaitez obtenir. Pour un permis A1, vous devez avoir au moins 16 ans. Les permis moto A2 ne sont décernés qu’aux candidats majeurs qui ont 18 ans. En revanche, vous ne pouvez prétendre au permis A que si vous êtes titulaire du permis A2 avec un délai de deux ans. Sont exemptés de ce délai, tous candidats qui ont plus de vingt-trois ans. Il en va de même pour les militaires titulaires d’un brevet de militaire de conduite motocycliste et qui désirent convertir ce document en un permis de conduire. Sont également exemptés de cette condition de deux ans les fonctionnaires de la police nationale qui ont réussi aux épreuves théoriques et pratiques de l’examen du permis A2. Toutefois, pour bénéficier de cette exonération, l’usage de ce permis ne doit pas sortir du cadre de leurs professions. Aussi, il est possible de prétendre au permis moto en accéléré.

Les démarches administratives

Vous avez suivi une formation afin d’obtenir un permis auto et moto ? Alors, vous devez adresser votre dossier d’inscription à une auto-école. Cette dernière vous donnera un formulaire d’inscription à remplir. Après, vous devez fournir votre pièce d’identité avec bien évidemment 3 photos d’identité. En ce qui concerne les candidats de 17 à 25 ans, une photocopie ou un certificat de participation à la journée de défense et de citoyenneté est également requis. Si vous ne l’avez pas en votre possession alors une attestation provisoire ou une attestation d’exemption fera amplement l’affaire. En ce qui concerne les candidats qui sont nés à compter du 1er janvier 1988, vous devez présenter une attestation scolaire de sécurité routière de niveau 2. À défaut de ce document, vous pouvez le remplacer avec une simple attestation de sécurité routière ou un brevet de sécurité routière. Toutefois, si vous n’êtes pas en mesure de fournir ces documents, vous êtes contraints de présenter une déclaration sur l’honneur pour pouvoir passer l’examen. Ces déclarations suivent un modèle très particulier selon l’arrêté du 30 janvier 2018.

Le déroulement de l’examen et face à la nouvelle législation

Tout comme l’examen auto, celui de la moto se déroule en trois temps. Il y a d’abord l’examen de code, ensuite le plateau ou l’épreuve pratique hors circulation et la circulation. Durant la circulation, vos capacités de conduire la moto sur route et en plein embouteillage seront testées. Ainsi, la réussite à chaque étape est requise pour passer à la prochaine. Pour ce qui est du résultat, il ne sera porté à la connaissance du candidat que 48 heures après l’examen. En ce qui concerne les candidats qui sont déjà titulaires d’un autre permis de conduire, vous serez obligé de présenter une photocopie de ce document lors des examens. L’arrêté du 18 février 2020 a apporté quelques modifications sur le déroulement de l’examen de permis A, A1 et A2. Ceci dit, une épreuve théorique spécifique très stricte est à prévoir. L’épreuve pratique hors circulation est beaucoup plus cadencée. Pour ce qui est de l’examen pratique sur route, sa durée sera prolongée et plus exigeante. Si le résultat est positif alors vous pouvez soit télécharger le certificat d’examen favorable ou le demander à votre moto-école. Il peut vous servir à titre temporaire de permis de conduire. Durant ces 4 mois, le permis moto vous sera délivré à domicile.

Le tarif requis pour l’obtention du permis A

En principe, chaque candidat est recommandé de se former auprès d’un moto-école. Une telle formation moto vous permettra d’adapter votre vitesse à la circulation, de bien vous placer sur la moto et de savoir franchir une intersection. Enfin durant ces cours vous allez apprendre la moto conduite. Sachez que si vous désirez passer le permis A1, vous devez apporter la preuve irréfutable que vous avez effectué 15 heures de conduite. Le prix par heure se fera entre 45 et 55 euros. Aussi, vous pouvez vous adresser à une moto-école qui propose des forfaits 700 euros et 1300 euros en fonction la catégorie choisie. Ce forfait inclut 20 h de conduite, les frais de dossier et la présentation à l’examen. Bien évidemment, ces prix varient en fonction des moto écoles. Toutefois, avant de vous décider, faites jouer la concurrence en passant d’un établissement à un autre. Par ailleurs, les détenteurs d’ETG ou épreuve de théorique générale sont exemptés des frais généraux et des dépenses liées à l’examen. D’où l’importance de bien se renseigner sur les formalités et les conditions d’obtention d’un permis moto.

Un casque vintage pour rouler en moto ou en scooter
Les différents matériaux d’un casque moto